L’industrie lainière à Verviers

Il s’avère que l’industrie drapière à Verviers n’est pas antérieure au 15ème siècle. Elle s’organisa librement, sans connaître les corporations de métiers.

La qualité supérieure de nos tissus était due aux eaux des Fagnes qui se déversent dans la Vesdre. Sans aucune influence étrangère, nos ancêtres ont créé et perfectionné la draperie pour l’écouler d’abord aux travailleurs des hauts-fourneaux du pays de Franchimont.

Verviers ville lainière

Les octrois de coup d’eaux pris dans la Vesdre pour faire tourner les fouleries vont crescendo au 15ème siècle.

Au 16ème siècle, l’industrie est encore exercée par de nombreux modestes artisans.

Au 17ème siècle, l’industrie entre dans une phase plus moderne que l’on peut qualifier de capitaliste : le fabricant se sépare du marchand et le manufacturier utilise une masse de prolétaires ; une concentration s’opère et beaucoup de moulins à foulon n’ont plus qu’un seul propriétaire.

D’âpres rivalités commerciales opposent le pays de Liège et les Pays-Bas, aux 17ème et 18ème siècles.

Des fabricants verviétois émigrent à Hodimont, pays de Limbourg.

Des conflits sociaux surviennent, tondeurs et tisserands étant unis dans la lutte, à la fin du 18ème siècle.

Enfin, le 19ème siècle sera l’âge d’or de notre industrie que le 20ème siècle mènera à son déclin, après cinq siècles de progrès.

L'Amitié par la Marche