Hermalle-sous-Huy

chateau-hermallePour plus d’informations : http://www.hermalle-sous-huy.be/fr/index-fr.html

Au centre d’une importante région touristique, commerciale, scientifique, artistique et… sportive, entre Liège et Huy, d’accès aisé par la N90, Hermalle-sous-Huy, l’un des quatre villages de l’entité d’Engis, protège son calme champêtre.

Au cœur du village ancien, d’élégantes demeures des XVIIe et XVIIIe siècles – dont la maison natale du maître maçon Jean-Gille Jacob, ornée de peintures uniques en Europe représentant les métiers de la construction – forment un site architectural remarquable avec le château ceint de douves et sa ferme castrale monumentale visitable dont les  bâtiments sont disposés en carré, autour d’une cour pavée et fleurie qui donne vue sur la demeure seigneuriale.

L’accès se fait par une pente douce permettant l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, qui commence à la place de l’église St-Martin, et se termine par un large porche avec porte à deux battants, chaussée Freddy Terwagne 132a.
Vous découvrez d’abord une terrasse verdoyante, ensuite une des plus belles granges  « en large » de la province de Liège, avec une charpente qui culmine à 17 m.  On y engrangeait… jusqu’au sommet !

Le bureau du SI en occupe l’entrée avec valves, présentoirs et une sonnette d’appel du personnel qui vous informe.
Après avoir servi de salle d’exposition, de concert, de théâtre, le corps de la grange est actuellement occupé par une brocante de livres et d’objets.

Sous les deux étages de la grange, on admire deux salles couvertes de voûtes sur croisées d’arêtes et doubleaux retombant sur des piliers carrés, chanfreinés, à chapiteau creusé en cavet. C’est là que se trouve le Musée de la Gourmandise et que l’on monte des expositions temporaires.

Une salle contigüe abrite la taverne du musée : un cadre rustique, un décor d’objets anciens, un feu de bois, des spécialités en boissons et en mets préparés selon d’anciennes recettes (l’une d’elles remonte au 5e siècle !) et l’accueil chaleureux des bénévoles qui animent ce lieu. Car les quelques euros qu’on y laisse avec plaisir sont consacrés à la restauration du patrimoine.

L’aile est, partiellement rénovée où se trouve le Musée Postes restantes, et une boutique d’épicerie fine, de plantes aromatiques, a été doublée en largeur au début du XIXe siècle.
Elle englobe un petit cimetière où fut élevée, au XXe siècle, une grotte de Lourdes garnie d’ex-votos qui témoignent encore de la ferveur populaire.

Le corps de logis – en façade nord –, est marqué d’une tour-porche jadis défendue par un pont-levis qui a constitué pendant longtemps le principal accès au château.
Cette tour présente un portail cintré surmonté d’une bretèche ornée d’un cartouche millésimé 1642.

C’est de ce lieu touristique et culturel qu’est la Ferme, où se trouvent aussi des arbres remarquables protégés par la Région wallonne, que vous partez en promenade libre à travers bois et champs, ou en balades guidées « Nature gourmande ». C’est de là que vous explorez le village vers l’est pour découvrir la Maison de la Héna (classée) et l’une des bornes historiques de limite Hermalle-Clermont, ou vers l’ouest pour arpenter le Thier d’Olne (désormais classé site historique) qui domine la ferme de Hottine (XVIIIe s.), en bord de Meuse, face à la belle Abbaye de Flône dont elle dépendait.

Un plan légendé du village est à votre disposition au Syndicat d’initiative qui vous informera aussi sur le club de marche Les Hermallis.

Plus d’info ? 085 31 42 86 – www.ferme-castrale.be – www.hermalle-sous-huy.be

L'Amitié par la Marche