Archives de catégorie : Promotion

Dix Godassiens aux « 14ièmes IVV Olympiades » à Chengdu (Chine)

Chengdu 2015 (2)

A l’heure convenue, nous sommes tous là sur le quai de la gare. Un long voyage nous attend. En départ pour Bruxelles National, nous devons nous rendre à Francfort pour le vol Lufthansa en direction de Beijing (Pékin). Non sans soucis et avec 40 minutes de retard, l’A380, ce géant des airs, peut quitter sa porte d’embarquement avec plus de 500 passagers. Après 9h de vol et 6h de décalage horaire, nous débarquons dans le petit matin chinois. Après récupération des bagages et des formalités plus que d’usage, notre guide francophone nous attend, les visites peuvent commencer. Palais d’été, Palais Impérial, Cité Interdite, Temple d’été, place Tian’anmen, Grande Muraille ; et il a encore fallu dégager un peu de temps pour une petite réception du groupe à l’ambassade de Belgique. Pas le temps de souffler, le programme est chargé.

Que tout est grand ! Par toutes ces informations culturelles, je me rends compte que je ne sais pas grand-chose de cette importante civilisation plusieurs fois millénaires, qui a évolué parallèlement à la nôtre, et pourtant si distante.

Un TGV nous conduit à Xian à plus de 300km à l’heure. Quelle merveille cette armée en terre cuite de l’Empereur Qin Shihuangdi (Terracotta) découverte seulement en 1974, soit hier, notre génération. Imaginons que seule une petite partie des recherches a révélé ses richesses. Que pourrait-on voir dans quelques années ?

Chengdu 2015 (3)Un vol intérieur nous amène à Chengdu, ville olympique, mais surtout biotope des célèbres pandas géants dont l’espèce est fortement menacée. Nous avons pu déambuler dans ce centre de reproduction en admirant, dans la nurserie, ces petites boules de poils, les adultes de demain. La cérémonie d’ouverture des jeux, spectaculaire (à la chinoise), rassemble les sportifs dans une grande salle et nous fascine pendant plus d’une heure. Les tableaux colorés se suivent, rythmés par des musiques de circonstance. Le lendemain, place à la marche. Au départ des hôtels, avec des navettes fréquentes, nous nous rendons au lieu de départ à l’entrée d’un parc aménagé pour l’occasion. La sécurité y est omniprésente mais aussi les postes de ravitaillement avec, à chaque fois, la présence d’une équipe médicale. Aux bifurcations, des bénévoles locaux nous indiquent le bon chemin. Pas d’hésitation possible, on veille sur nous.

Chengdu 2015 (4)Après quatre jours sportifs, nous reprenons l’avion pour Guilin, plus au sud, à peine à quelques centaines de km du Vietnam. La température ambiante nous rappelle que nous sommes sur le Tropique du Cancer. Un tout autre paysage s’offre à nous, la baie d’Halong terrestre, bercée par les eaux de la rivière Li. A flanc de coteaux, des rizières aménagées en terrasse dessinent un panorama zébré de vert.

Un dernier vol intérieur nous projette dans le futur : Shanghai, capitale économique du pays avec plus de 4000 tours comptant au moins 50 étages, une futaie de béton. Une petite croisière nocturne sur le Huangpu, dernier affluent du Yangtze, nous fait découvrir Pudong, le quartier des affaires, illuminé par une débauche de lumières.

Merci aux organisateurs et à tous nos compagnons de voyage. Nous avons vécu un voyage extraordinaire. Le programme était chargé, certes, mais l’organisation était à la hauteur des espérances les plus élevées. RDV dans deux ans à Koblenz, pour la 15ième édition.

Joseph Mertens (La Godasse Oupeye LG 063)

Chengdu 2015 (1)

Un nouvel Ambassadeur de la Province de Liège intronisé ce 24 Septembre 2015

PRO_Logo_Quadri [Converti]Un ambassadeur de la Province de Liège se doit de transmettre à d’autres son attachement à la Province de Liège, vanter les multiples atouts de notre région autour de soi, ici et ailleurs.

Qu »il vous soit Liégeois de corps ou Liégeois de cœur, que ce soit dans le cadre de ses activités professionnelles ou autres, un Ambassadeur se doit de diffuser autour de lui une image positive de la Province de Liège.

Ses missions :

  • Présenter les atouts de la Province au-delà de ses frontières
  • Maintenir un lien entre les Liégeois expatriés et leur région
  • Et, pourquoi pas, attirer de nouveaux investisseurs, des entreprises, des étudiants ou encore des touristes…

L’opération des « ambassadeurs de la province de Liège » est née d’une idée du groupe « Liège Demain ». Elle s’est ensuite développée grâce à la Province de Liège. Aujourd’hui, nous sommes fiers de pouvoir compter sur plus de 450 ambassadeurs répartis dans plus d’une trentaine de pays et sur 4 continents.

20150924_232427

Il y a quelques années, Jean-Pierre Englebert (membre du club ‘Les Vaillants de Seraing) a reçu ce titre, et le 24 septembre dernier, c’est Christian Denoisieux (membre du club ‘La Godasse Oupeye’ et Responsable du Service Promotion & Public Relation au CP Liège) :

Voir l’Article complet en cliquant ici.

20150924_204702 20150924_204746

20150924_232358

Annoncez la marche de votre club sur Vivacité !

Chers Amis,

Notre service promotion est parvenu à ce que Vivacité annonce une fois par semaine nos marches du week-end.

vivacite1

Cependant, chaque club dispose lui-même de deux autres possibilités !

Le SMS (payant : 0.50€/SMS)

Vivacité vous permet aussi d’envoyer un SMS (payant : 0,50€ / SMS) au 3063 chaque samedi et dimanche. Le but de ce SMS étant de permettre à l’auditeur de décrire brièvement dans le courant de la journée, chaque club peut donc en profiter pour annoncer votre marche. Votre événement sera ainsi cité.

Le Répondeur de Vivacité (04 344 73 74)

Mais Vivacité permet à tout un chacun de laisser un message sur leur répondeur (04 344 73 74) téléphonique. Vous pouvez y laisser un court message qui sera alors diffusé dans l’émission Liège Matin. N’hésitez donc pas à y laisser un message d’une minute décrivant votre marche !

Bàv

L’équipe de Promotion du Comité Provincial de Liège

Liège, ville pleine d’histoires

Claude WarzéeLiège, ville touristique, mais aussi une ville pleine d’histoire. Je vous invite à consulter le blog de Claude Warzee qui le décrit comme suit : ‘Ce blog ne va pas proposer une chronologie complète de la Cité ardente, mais quelques épisodes au hasard des quartiers et des époques.’.

 Visitez ce blog extraordinaire : http://histoiresdeliege.skynetblogs.be/

 

Liège début des années 1970 (Photo Guy Évrard)
Liège début des années 1970 (Photo Guy Évrard)
Liège 1968 (Copyright Département de l’Urbanisme de la Ville de Liège)
Liège 1968 (Copyright Département de l’Urbanisme de la Ville de Liège)

 

 

 

 

26/06 : Interview du Service Promotion du Comité Liège sur Radio Maximum

20150626_184008

Ce vendredi 26/06, notre partenaire Radio Maximum nous a assuré une dizaine de minutes sur leurs ondes.  La semaine suivante, Radio Maximum a rediffusé cette interview par fragment, nous assurant chaque jour un passage à l’antenne !

Plusieurs questions nous ont été posées, cliquez sur le lien pour en écouter la réponse :

– Qu’est ce que la FFBMP ?

 

Combien de clubs comporte votre Fédération ?

 

– La marche, un sport ou un loisir ?

 

– La marche, une activité tout public, aussi pour les jeunes ?

 

– Faut-il marcher tous les Week-Ends ?

 

– Quel temps consacrer à la marche ?

 

– Pourquoi aimez-vous la marche ?

 

– Qu’est-ce qui vous attire dans la marche ?

 

– Si vous aviez une anecdote à raconter, quelle serait-elle ?

 

20150626_184002 20150626_183951

Facebook, un réseau social au service de notre Promotion.

Depuis plusieurs années et de façon croissante, Internet et ses réseaux sociaux font de plus en plus partie intégrante de la vie quotidienne de nombreux internautes. Le Service Promotion du CP Liège maintient ses efforts pour se faire connaître via les médias ‘classiques’, mais il tente aussi de se faire connaître via cette nouvelle technologie. De nombreux ‘groupes’ existent sur Facebook, nous permettant d’informer quelques milliers de marcheurs. Rejoignez-nous (en tant que club ou en tant qu’individuel) sur notre page Facebook, page accessible via l’utilisateur ‘Comité Plg’ dont voici le lien : https://www.facebook.com/kris.denoisieux . Il vous suffit d’introduire une demande d’ami.

Le Service Promotion du CP Liège

Trois bonnes raisons d’acheter son estampille.

La première raison, pour être assuré. Il ne s’agit pas d’une contrainte imposée par notre Fédération mais bien d’une obligation exigée par Ethias. Pourquoi dès lors ne pas respecter le règlement ? Pourquoi, affilié dans un club, refuser une telle couverture qui pourrait s’avérer utile en cas de mauvaise chute ?

Seconde raison, pour bénéficier des avantages de mon propre club. En effet, à juste titre, pas d’estampille au départ, pas de cachet à l’arrivée …

Mais personnellement, je considère qu’il s’agit aussi d’une marque de respect pour le club organisateur, d’un signe de remerciement pour les dénicheurs nous ayant offert ce magnifique parcours et fait découvrir des coins que nous ne connaissions pas. Organiser une marche demande beaucoup d’investissements et de bénévolat. Il y a tellement à faire, avant, pendant et même après ! Et lorsqu’un membre consulte le tableau des inscriptions, quel réconfort d’en voir le nombre de participants. Bien sûr, ce n’est pas mon estampille qui, a elle seule, générera ce sentiment, mais ajoutée à d’autres, elle apportera sa pierre à l’édifice !

Vous avez dit … Marche Jacquaire ?

201403 -04 Marche Jacquaire (1) 201403 -04 Marche Jacquaire (4)

Lorsque notre club organisa une  marche jacquaire entre Esneux et St Servais, je me suis empressé de consulter le ‘net’ afin d’en découvrir la signification. Très rapidement, je découvris qu’il s’agissait de tronçons menant à Saint Jacques de Compostelle. Combien de fois avais-je, lors de différentes marches, emprunté sans le savoir l’un de ces tronçons ? Combien de fois avais-je croisé, sans vraiment y prêter attention, l’une de ces flèches pourtant bien caractéristiques ? Ma foi, je n’en sais rien.   Si certains se dirigeront sur le sentier le plus proche et suivront le balisage jusqu’à St Jacques, d’autres choisiront un tronçon de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres qu’ils/elles effectueront en plusieurs semaines. D’autres encore en feront une balade d’un jour … Je ne suis pas le mieux qualifié pour en parler, et pourtant, lors de la marche de Bellaire, en prenant l’une de ces flèche en photo, plusieurs marcheurs m’ont interpellé sur cette ‘flèche’ qu’ils croisaient régulièrement sans en connaître la signification … Je n’étais donc pas le seul à en ignorer le sens. Aujourd’hui, lorsque je croise l’une de ces flèches, j’espère secrètement pouvoir moi aussi vivre cette aventure vécue par bon nombres d’amis.

Christian D.

La Godasse Oupeye

201403 -04 Marche Jacquaire (5) 201403 -04 Marche Jacquaire (3) 201403 -04 Marche Jacquaire (2)

Parlez-en !

 

La promotion de la marche est à la portée de tous. Nos amis photographes publiant leurs photos sur le net (page Facebook personnelle ou un site ‘spécialisé’ tel celui de notre ami Claude Tixhon – http://photos-marches.blogspot.be/) sont de bons ambassadeurs. Si tout le monde ne dispose pas d’un appareil photo ni d’internet, tout le monde peut parler de notre passion … et croyez-moi, cela fonctionne !

Lors d’un contrôle, certains signes ne trompent pas. Des marcheurs qui se ravitaillent sans présenter d’estampille ou présentant au contrôle une carte non complétée et dont le talon ‘contrôle club’ est toujours attachée à la carte … il s’agit rarement d’affiliés distraits. Posez-leur la question et s’il se confirme que ces personnes ne sont pas affiliées, c’est le moment de leur présenter les avantages d’une affiliation et d’un club.

En général, je commence à parler de l’assurance qui les couvre pendant les marches mais aussi lors de toute autre activité organisée par un club (excursions, souper, balades …), ce qui leur permet de découvrir la vie intérieure d’un club. Je parle du caractère social, de la convivialité des événements, des prix démocratiques, de l’aspect familial, de la présence de points de ravitaillement/de repos même sur les petites distances. Ne pas oublier de mentionner le remboursement de l’inscription par plusieurs mutuelles et ce, sur simple présentation de l’attestation fournie par le club. Parfois, j’en profite pour parler du ‘Passeport jeunesse’, permettant au jeune de recevoir en plus un cadeau de la Fédération. Je souligne bien sûr la diversité de nos marches, en fonction des régions traversées. Je reprends les devises de notre Fédération : « L’amitié par la marche », « à chacun son rythme, à chacun sa distance » et je les commente. J’insiste sur les avantages qu’offre chaque club à ses membres en citant quelques exemples tout en précisant que pour cela, mieux vaut se renseigner auprès de marcheurs de ce club, ou via le numéro figurant dans le calendrier (ce qui me permet de parler du calendrier). En aucun cas, je ne cherche à les influencer dans leur choix. Si j’en ai le temps, je leur montre mon carnet et j’essaie de toucher un mot sur l’importance du bénévolat.

Même si je ne parviens pas à directement les convaincre, cela aura au moins permis à lancer la réflexion, et qui sait, peut-être qu’un jour … Lors de ce contrôle, le succès était présent. Une jeune dame convaincue et désireuse de se mettre au service d’un club est repassée le dimanche pour m’annoncer qu’elle et son compagnon venaient de s’inscrire. Une autre maman, accompagnée de sa fille de 10 ans, déjà été approchée dans le passe par une amie, s’est dite définitivement convaincue et hésitait entre 2 clubs lorsqu’elle a quitté notre contrôle. Un groupe de 5 marcheurs ‘Adeps’ se sont présentés à leur retour dans la salle auprès de notre permanent …. afin d’acheter 5 carnets et un calendrier qui leur permettra de contacter l’un ou l’autre club de leur région afin de s’y affilier, comme je leur avais suggéré …

N’ayez donc pas peur d’en parler, cela fonctionne !