Archives de catégorie : Nos Marches

Descriptions d’une marche – Information du club organisateur

Battice – A la découverte du fort !

La visite des organes, à 35 mètres sous terre, présente un grand intérêt : démonstration dynamique d’une tourelle à 2 canons, fresques picturales dans le casernement souterrain, groupe électrogène en parfait état, casemates de tir pour canon et mitrailleuse totalement restaurées.

Ouvert : dernier samedi du mois, de mars à novembre à 13h30 ou sur rendez-vous pour les groupes de 12 pers. min.

Info et réservation : Route d´Aubel – 4651 Battice – (0)87 44 65 08 – rene.coune@teledisnet.be

http://www.paysdeherve.be/fr/fort-de-battice

Samedi 22 et Dimanche 23 Octobre : 40ème anniversaire des Bott’in d’Esneux !

Les 40 ans du club « les  Bott’in d’Esneux »

A l’occasion du 40ème anniversaire du club de marche LG083, les  Bott’in d’Esneux souhaitent vous voir très nombreux à l’Athénée royale d’Esneux, les 22 et 23 octobre 2016. Départs  dès 7hrs.

Il s’agit d’un anniversaire que nous comptons fêter dignement et auquel nous souhaitons bien sur vous voir très nombreux, sur les distances traditionnelles bien sûr, mais aussi sur un parcours de 50km créé en l’occasion pour nos amis des longues distances. Nous passerons par le sommet de ‘La Redoute’ et emprunterons les passages d’une classique aujourd’hui disparue mais bien connue des anciens : ‘ Esneux – Aywaille – Esneux ‘.  La première édition portait le nom de « marche des trois vallées ». Elle fut créée en 1978 par le premier président fondateur du CSC Trooz. Une classique très appréciée qui sera pourtant retirée en 2002, par manque de volontariat pour assurer tous les contrôles nécessaires à ce genre de parcours. Une occasion unique donc pour ceux qui le désirent de revivre cette classique.

Venez découvrir notre belle région, car outre ‘La Redoute’, d’autres passages en vaudront la peine. Le parcours 2016 sera très vallonné et plutôt  boisé, avec des vues imprenables sur la vallée de l’Ourthe et sur la vallée de l’Amblève. Vous passerez (pour ceux qui connaissent) sur les hauteurs de Fontin et d’Aywaille. Vous traverserez de magnifiques villages tels Florzé, Lincé-Sprimont ainsi que le village fleuri de Deigné… A ne pas manquer : le monument des Autrichiens ainsi que de vieilles fermes-châteaux et autres chantoirs…

40ans, c’est un bail. Comme tous les clubs, nous avons traversé des moments très agréables, et parfois très pénibles. Nous avons dû faire face, comme beaucoup de clubs, aux problèmes de bénévolat, de renouvellement de notre comité, de nos marcheurs … La vie d’un club est loin d’être un long fleuve tranquille. Mais depuis 10ans, notre club connait au travers d’un nouveau comité un renouveau. Et si tout n’est pas encore comme nous le souhaiterions, nous ne cessons d’y travailler en appliquant le slogan de notre Fédération : l’Amitié par la Marche.

Pour conclure, après l’effort, le réconfort … Comme chaque année, nous serons fiers de vous proposer une bière artisanale : la Durboyse (blonde et/ou brune), une bière artisanale  de Durbuy (brasserie Lefebvre à Quenast). L’ambiance sera festive et nous en peaufinons les derniers détails. En espérant donc vous voir chez nous  à cette occasion.

Au nom du  comité d’Esneux; Limet Nathalie (secrétaire du club des Bott’in d’Esneux).

Annoncez la marche de votre club sur Vivacité !

Chers Amis,

Notre service promotion est parvenu à ce que Vivacité annonce une fois par semaine nos marches du week-end.

vivacite1

Cependant, chaque club dispose lui-même de deux autres possibilités !

Le SMS (payant : 0.50€/SMS)

Vivacité vous permet aussi d’envoyer un SMS (payant : 0,50€ / SMS) au 3063 chaque samedi et dimanche. Le but de ce SMS étant de permettre à l’auditeur de décrire brièvement dans le courant de la journée, chaque club peut donc en profiter pour annoncer votre marche. Votre événement sera ainsi cité.

Le Répondeur de Vivacité (04 344 73 74)

Mais Vivacité permet à tout un chacun de laisser un message sur leur répondeur (04 344 73 74) téléphonique. Vous pouvez y laisser un court message qui sera alors diffusé dans l’émission Liège Matin. N’hésitez donc pas à y laisser un message d’une minute décrivant votre marche !

Bàv

L’équipe de Promotion du Comité Provincial de Liège

Vous avez dit … Marche Jacquaire ?

201403 -04 Marche Jacquaire (1) 201403 -04 Marche Jacquaire (4)

Lorsque notre club organisa une  marche jacquaire entre Esneux et St Servais, je me suis empressé de consulter le ‘net’ afin d’en découvrir la signification. Très rapidement, je découvris qu’il s’agissait de tronçons menant à Saint Jacques de Compostelle. Combien de fois avais-je, lors de différentes marches, emprunté sans le savoir l’un de ces tronçons ? Combien de fois avais-je croisé, sans vraiment y prêter attention, l’une de ces flèches pourtant bien caractéristiques ? Ma foi, je n’en sais rien.   Si certains se dirigeront sur le sentier le plus proche et suivront le balisage jusqu’à St Jacques, d’autres choisiront un tronçon de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres qu’ils/elles effectueront en plusieurs semaines. D’autres encore en feront une balade d’un jour … Je ne suis pas le mieux qualifié pour en parler, et pourtant, lors de la marche de Bellaire, en prenant l’une de ces flèche en photo, plusieurs marcheurs m’ont interpellé sur cette ‘flèche’ qu’ils croisaient régulièrement sans en connaître la signification … Je n’étais donc pas le seul à en ignorer le sens. Aujourd’hui, lorsque je croise l’une de ces flèches, j’espère secrètement pouvoir moi aussi vivre cette aventure vécue par bon nombres d’amis.

Christian D.

La Godasse Oupeye

201403 -04 Marche Jacquaire (5) 201403 -04 Marche Jacquaire (3) 201403 -04 Marche Jacquaire (2)

Le château de Reinhardstein (Malmedy)

Lors de la 43ème édition de MALMEDY MARCHE (Sam 11/07 et dimanche 12/07/2015) , les participants qui feront choix des 32 km et 40 km ont eu l’occasion de découvrir un des plus beaux cadres médiévaux belges.

20150711 Le château de  Reinhardstein (1)

Le charme agit dès que l’on approche des grilles. Ce sentiment romanesque ne vous quitte plus tandis que vous arpenterez les marches du donjon. Sans nul doute, ce monument est un des rares vestiges du passé encore vivant. Tout droit sorti d’un comte de fée, ce lieu à de la prestance, une certaine noblesse.

 20150711 Le château de  Reinhardstein (2)

Le château de Reinhardstein                                                        

Au cœur des Hautes Fagnes, sur un site classé de plus de 120 hectares, un château fort de schiste brun noir se dresse sur un piton rocheux et surplombe une gorge profonde, la vallée de la Warche : le château de REINHARDSTEIN. Richesse du patrimoine des Cantons de l’Est, cet ensemble architectural est unique en Belgique. Le domaine de Reinhardstein ( = « château Renaud de Waimes ») classé comme site en 1977 se compose de 5 bâtiments différents dominant la Warche et la plus haute cascade de Belgique ( 60 m). Ce site occupé depuis le néolithique vit la construction d’un château vers 1354. Succession de propriétaires jusqu’à la vente à un démolisseur par le comte de Metternich en 1812. Ne restent que des ruines lorsqu’en 1969, Jean Overloop entame la reconstruction avec l’Asbl « Conseil de défense du château de Reinhardstein et de la région de la Warche ». Des tonnes de pierres, des milliers d’ardoises de récupération, 50 poutres sont posées par des ouvriers insensibles au vertige. Travaux terminés en 1985 pour ce château dénommé « Burg Metternich » en hommage à cette famille rhénane et dont la reconstruction s’est inspirée de bâtiments semblables dans l’Eifel. M. Overloop s’est attaché à le remeubler avec des antiquités et de la brocante représentative de la Haute Epoque et de l’art baroque. Ce mécène étant décédé en 1994 et enterré dans la crypte de la chapelle, l’ASBL a décidé d’exploiter le château et les bâtiments voisins par l’organisation d’événements culturels, de séminaires, de séjours de courte durée et même des mariages … en costumes d’époque. Des activités sportives sont dès à présent programmées autour et dans les alentours de l’ancienne demeure des Metternich. Des visites, toujours guidées, sont également organisées sur rendez-vous. (Contacts : 080 / 44 68 88 )

20150711 Le château de  Reinhardstein (3)

A visiter : http://www.ardenneweb.eu/reportages/2008/waimes_une_nouvelle_vie_pour_le_chateau_de_reinhardstein

Le calvaire de MalmedyAutre curiosité à découvrir (sur toutes les distances) : Le Calvaire

A deux pas du centre ville, un calvaire aboutissant à une chapelle peut à juste titre être considéré comme l’un des plus beaux monuments de Malmedy. Balade de 1h30.Établi au XVIIe siècle sous la forme de 13 croix en bois sur l’une des parties les plus escarpées du vieux chemin de Chôdes, le calvaire a connu au fil des années certaines modifications. En 1728, les vieilles croix étant fortement détériorées, le père capucin Albert de Dinant érigea à leur place avec l’aide de quelques jeunes paroissiens cinq stations massives, une grande croix et une chapelle.

En 1873, une restauration s’imposait. Les anciennes stations furent remplacées cette fois par les quatorze stations qui composent ordinairement le chemin de croix.

Le 16 mars 1913, la paroisse de Malmedy inaugura le chemin de croix actuel de style néo-classique. Carl Burger d’Aix-la-Chapelle est l’auteur des bas-reliefs qui autrefois étaient polychromes. En 2005, le calvaire a bénéficié d’une restauration grâce au soutien de la Région wallonne. Outre son intérêt cultuel, le calvaire invite le visiteur dans un site naturel tout à fait exceptionnel planté au XIXe siècle à l’initiative de certains bourgeois soucieux d’enjoliver cette colline ombragée. C’est ainsi que l’on peut admirer aux côtés d’érables planes, des mélèzes, des tilleuls, noyers, hêtres, frênes, groseilliers des Alpes ou cornouillers sanguins, le lys martagon, …

Un sentier naturaliste a été réalisé par le cercle Marie-Anne Libert et permet, outre de visiter le calvaire, de partir à la découverte de la flore remarquable de ce site.

Cette colline présente une autre particularité, à savoir qu’elle est entièrement constituée de poudingue. Le « poudingue de Malmedy », datant du permien, constitue une curiosité géologique unique en Belgique. Il s’agit d’une roche conglomérique rouge comportant une majorité d’éléments calcaires et un ciment calcaireux.

 Barrage de Robertville 082  (2) Barrage de Robertville 082  (1)

Curiosité à découvrir pour les 30 et 42 km : Le barrage de Robertville :

Le lac de Robertville est un lac de barrage situé en Belgique dans la province de Liège.

D’une superficie de 62 hectares et d’une capacité de 8 000 000 m3, il se trouve dans l’est de la province de Liège, à Robertvilledans la commune de Waimes, dans le parc naturel des Hautes-FagnesEifel. D’une hauteur de 54,50 m, le mur du barrage a une épaisseur variant de 58 m à la base à 4 m au sommet. Sa longueur de crête est de 182 m pour un volume de béton et de maçonnerie de 57 000 m3.

Ce barrage de type poids-voûte, qui domine la Warche à 55 mètres, fut créé en 1928 pour fournir la ville de Malmedy en eau potable et alimenter la centrale électrique de Bévercé par une canalisation de 5,4 km.

En février 2010, le lac fut vidangé afin de permettre le placement d’un film de protection sur la retenue et la réparation et l’entretien des vannes submergées. Le spectacle était assez impressionnant vu la profondeur du lac. Le remplissage après travaux débuta en septembre de la même année.

A voir (Février 2010) :

http://www.ardenneweb.eu/reportages/2010/waimes_le_barrage_de_robertville_en_cale_seche

http://www.ardenneweb.eu/reportages/2010/robertville_un_barrage_une_histoire_des_travaux