Mr Duroisin Marcel mis à l’Honneur (LG044)

#0 Mr Duroisin MarcelMérites sportifs 2014

Le club de marche « Les Echos de la Mehaigne LG 044 » de Hannut

ont mis à l’honneur Mr Duroisin Marcel.

-Mr Duroisin Marcel est né le 27 juillet 1926.

-Membre du « L’ions Club Hannutois », il créa un club de marche en 1966.

-En 1973, il créa la « Fédération Francophone Belge des Marches Populaires (FFBMP) et en fut le 1er président.

-de 1980 à 1982, le club est repris sous le nom de la « Commission sportive de Hannut » et en reste membre.

-En 1983, changement de nom pour devenir « Les Echos de la Mehaigne » et Marcel en est membre sans interruption.

-Il cède la présidence de SA Fédération en 1996 après l’avoir dirigé de main de maître pendant 23 ans.

-Mr Duroisin Marcel a réussi l’exploit de nous faire marcher et nous de nous retrouver tout au long de l’année avec notre devise qui est « L’AMITIE PAR LA MARCHE »

Merci Marcel pour toutes tes réalisations et nous pensons que tu mérites bien ce trophée.

Derclaye Louis

Secrétaire LG 044

Marcel Duroisin

La promotion de votre club au travers du mérite sportif

Les trophées du « mérite sportif » consacrent un individu, une équipe ou un club qui s’est particulièrement illustré l’année écoulée, que ce soit par ses résultats, un événement ou un comportement.

Chaque candidature est d’abord examinée sur un plan purement administratif avant de s’ajouter à la liste des potentiels nominés. S’en suivront un examen sur le fond, un débat puis un vote.

Dès lors, si votre commune pouvait recevoir quelques candidatures émanant soit de marcheurs, soit de votre club, cela vous permettrait de mieux faire connaître votre club auprès de vos élus communaux. Certains d’entre eux ignorent l’existence de votre club, voire de la marche populaire. D’autres connaissent déjà votre club mais sous un aspect assez vague. Le fait de recevoir plusieurs candidatures leur en donnera une autre image : celle d’un club dynamique, actif et qui mérite d’être aidé.

Vous me direz que la marche n’étant pas une compétition, nous ne pouvons faire valoir le moindre podium ni même une coupe ou un championnat remporté, à quelque échelon que ce soit. D’autres me diront qu’ils marchent pour leur plaisir et non pour recevoir un prix. Certains pensent que leur candidature ne passera pas le premier tour.

Voyons les choses autrement : une simple candidature constitue une promotion de la marche et de votre club. Certes il ne faut pas tenter de mettre tout et n’importe quoi en valeur. Mais au vu des performances déjà récompensées dans d’autres disciplines lors de diverses éditions de remise des trophées (de différentes communes), voici selon moi, quelques idées à considérer :

  • Tout club fêtant ses 25, 30 ou 40 ans (et bientôt 50 pour certains)
  • Tout marcheur fêtant ses 25, 30 voire 40 ans de marche, de comité ou de bénévolat
  • Un marcheur qui après de nombreuses années au service de son club décide de céder sa place aux jeunes
  • Un nouveau comité qui s’est investi pour relancer un club connaissant des difficultés
  • Un marcheur ayant effectué son premier 100km (ou plus)
  • Un jeune marcheur ayant effectué son premier marathon ou sa première longue distance
  • Un marcheur qui, suite à un accident, une maladie grave, un problème de santé assez conséquent, se relance pleinement dans la marche
  • Un marcheur ayant atteint ses 40.000Km (Tour du monde)
  • Un marcheur ayant parcouru un bon nombre de km ou ayant effectué quelques prestations sportives, ou ayant relevé l’un ou l’autre challenge
  • Un marcheur qui, malgré son âge, continue à marcher régulièrement
  • Un ainé passant le flambeau à son petit fils
  • Un club s’investissant dans un événement à titre caritatif pourrait se voir attribuer un prix spécial
  • Un marcheur moins valide

Comme vous le voyez, les idées ne manquent pas. Imaginons que votre commune reçoive chaque année une voir plusieurs candidatures. Même si celles-ci sont d’emblée rejetées, à force de renouveler l’opération, votre club sera connu et, un jour, il sera récompensé. Sans doute en parlera-t-on dans la revue ou le site de votre commune. De plus, lorsqu’un club demandera une aide quelconque (subsides, sponsoring), une salle à prix abordable, une ristourne sur ses fournitures ou quelle que facilité que ce soit, … ces requêtes auront alors plus de chances d’aboutir car votre club sera connu comme un club actif !

Une candidature ne demande qu’un peu de temps et ne coute rien (un Email ou une simple lettre) mais contribuera à la promotion locale de votre club. N’ayez pas peur et pensez à votre club. Pensez au bénéfice d’une telle action au niveau de votre entité mais aussi de la province si chaque club se joint à l’action !

Huy – Vianden : Epilogue

Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas (Blaise Pascal)

Introduction

Huy-Vianden, un raid de 136km en compagnie de résidents du Château Vert de Huy, une institution spécialisée accueillant des jeunes à mobilité réduite et/ou atteints de troubles moteur. Un rêve « fou » au départ, mais une réalité à l’arrivée. Un projet que certains qualifiaient de déraisonnable, mais que le cœur de plusieurs marcheurs a concrétisé. Nous ne le répéterons jamais assez : nous avons marché avec cœur et cela nous a permis de vivre une expérience magnifique qui restera à jamais gravée dans nos mémoires.

Tout commença donc il y a moins de dix ans. Roger Michel (président du club des Marcheurs du Château Vert de Huy – LG182) imagina ce raid dans le cadre des 50 ans du jumelage entre les villes de Huy et Vianden. Après près de deux de préparation, son rêve pouvait enfin voir le jour. Chapeau à cet homme qui jamais ne s’est laissé décourager, et ce malgré quelques contretemps à quelques semaines du départ. Entouré d’une bonne équipe, il ne négligea aucun détail et remédia au moindre problème, permettant ainsi aux participants de vivre une fantastique épopée.

 20140928_091536

Mercredi 24 septembre départ médiatique : Huy – Marchin (6km)

Mais revenons à ce raid. Le mercredi 24 septembre 2014, rendez-vous était donné sur la Grand Place de Huy. D’emblée un magnifique succès : plus de 200 personnes ont répondu présents ! Marcheurs de différents clubs, éducateurs, direction du Château Vert, élèves, parents d’élèves, membres du CA et du CP Liège, collège échevinal et personnalités politiques, la presse écrite venue nombreuse et même la télévision (RTC Liège) !

Après une petite bénédiction, à 10h précise, le départ symbolique fut donné et plus de 150 personnes (escortées par les motards de la police de Huy) se sont lancées sur le premier tronçon de 6km en direction de Marchin (Lieu-dit « Régissa »).

 

Vendredi 26 septembre : Marchin-Lierneux (58km)

Le vrai départ était donné ce vendredi 26 septembre, à 7h00 précise. Pour cette première étape reliant Marchin à Lierneux, plusieurs tronçons variant de 4.5 à 6.5km avaient été définis. En principe, pour chaque d’eux, une seule équipe de 4 marcheurs accompagnant un seul enfant moins valide. Les quatre équipes restantes avaient le choix de marcher ou de prendre place dans les véhicules suiveurs. Dans la réalité, lors de chaque tronçon, plusieurs marcheurs se sont joints à l’équipe désignée, permettant ainsi à plusieurs enfants de prendre part à l’expérience.

Dès les premiers mètres, une collaboration incroyable s’est installée. Nous marchions tous, non pas avec les jambes ou la tête, mais avec le cœur. Une magnifique ambiance, des élans de générosité continus, une entraide indescriptible, une complicité formidable entre les enfants et les accompagnateurs. Au final, de magnifiques sourires sur le visage de ces enfants à qui nous faisions découvrir les plaisirs de la marche, à savoir ce contact avec la nature, la beauté des paysages qui s’offraient à nous, et aussi, le respect de notre slogan : l’amitié par la marche.

Nous avions d’une part l’équipe désignée accompagnées d’autres marcheurs, et d’autre part une véritable caravane les suivant : une camionnette logistique servant aussi au ravitaillement, trois minibus, une voiture remorquant la « Cathy-cabine » (sanitaire), une autre tractant la remorque contenant la geoelette, un quad …

Lors de cette première journée, la presse nous a accompagné : la RTBF radio était présente vers 6h30 et nous a octroyé à deux reprises une intervention en direct. La RTBF TV nous a elle suivi tout au long de cette première journée et réalisa un reportage diffusé dans le WE sportif du dimanche 12 octobre.

20140928_122713

Directement une fraternité entre marcheurs et moins valides s’installa. Nous formions une véritable équipe soudée. Les relais s’enchainèrent à merveille, et à chaque fois, après un petit ravitaillement, la nouvelle équipe se mettait en place, renforcée par d’autres marcheurs désireux de se donner encore plus pour ce fabuleux projet. La moyenne prévue était de 4.8km/h, au final, elle sera de 6.1km/h ! En avance sur l’horaire, nous avons pu profiter d’un temps de midi plus large, savourant d’excellents petits pains qui nous ont fait le plus grand bien.

Une première journée sous la grisaille mais sans pluie. Nous sommes arrivés peu après 18h30 à Lierneux. Après avoir monté nos lits de camps dans les différents vestiaires, et surtout, après une bonne douche, nous nous sommes rendus dans une taverne locale pour y déguster un excellent spaghetti avant de passer une courte nuit dans de véritables conditions de pèlerins !

Samedi 27 septembre : Lierneux – Hosingen (60km)

Le lendemain matin, dès 6h, nous prenions le déjeuner tous ensemble. Nos lits de camps étaient déjà repliés et nos sacs prêts à être embarqués dans le véhicule logistique. Roger Michel s’était levé encore plus tôt pour nous ramener des baguettes croquantes et croustillantes à souhait. Dès 7h, la première équipe repartait pour cette seconde étape à destination de Hosingen (60km). La solidarité était toujours présente, véritablement renforcée par l’expérience de la veille. Chacun continua à dépasser ses limites, poussé par une motivation liée au rayonnement de ces enfants. Bien sûr nous leur avons offert d’agréables moments mais soyons francs, eux nous ont également beaucoup apporté. A plusieurs moments, ils nous ont donné une véritable leçon de vie.

En début d’après-midi, le soleil décida de se joindre à nous. Mais c’est un autre soleil qui illumina notre cœur en cette journée. Mary, qui nous accompagna chaque jour pendant plusieurs tronçons, décida de quitter son fauteuil roulant pour marcher quelques dizaines de mètres, ce qui ne lui était plus arrivé depuis quelques temps. Sans aucun doute motivée par tous ces marcheurs qui l’auront entouré jusqu’ici, un déclic s’est produit, nous offrant de façon inattendue un grand moment de bonheur. Comment rester insensible face à cela ? Ce sera sans conteste l’image du raid que beaucoup retiendrons !

20140927_153940

Une autre surprise : le buzz médiatique involontairement suscité par notre reportage « Live » improvisé sur Facebook. Si vous n’étiez qu’une petite dizaine à nous suivre dès le vendredi matin (au départ de Marchin), vous étiez déjà plusieurs dizaines à nous suivre le samedi. Nos amis Luxembourgeois se chargeant de reléguer notre avancée parmi leurs amis, nombreux étaient les automobilistes luxembourgeois dressant le pouce ou applaudissant en nous dépassant !

C’est donc épuisés que la majorité des participants rejoignaient les chambres d’hôtes de la piscine d’Hosingen, tandis que la dernière équipe effectua un ultime tronçon de 6km.

Ensuite, direction vers le restaurant d’un camping où un bon petit repas nous attendait. Pas vraiment l’occasion de faire la fête, nous avions besoin de repos. Car même s’il ne restait qu’une douzaine de kilomètres au programme de ce dimanche, nous nous devions de réussir !

 

 20140928_112221

Dimanche 28 septembre : Hosingen – Vianden (12km)

Ce dimanche, après une grâce matinée et un petit déjeuner copieux, nous reprenions la route. L’ambiance était cette fois à la fête. Au fil des kilomètres, de nouveaux amis et d’autres résidents nous rejoignaient. Pas de doute, c’est en masse que nous arriverions à Vianden !

Il y eut l’un ou l’autre petit speech au premier arrêt, de véritables séances photos souvenirs au second (au contrôle du club de Vianden) où bien d’autres amis étaient venus de Belgique pour nous accompagner les derniers kilomètres. Ensuite l’émotion toucha son comble, le moment tant attendu arriva, celui dont nous rêvions depuis le départ : la finale, notre entrée dans la ville de Vianden. Elle se déroula sous les applaudissements de marcheurs et des villageois, et ce, jusque la salle. Cela faisait chaud au cœur. Qui n’avait pas les larmes aux yeux à ce moment ? Et quel plaisir aussi de revoir ce dimanche des enfants que nous avions rencontré mercredi dernier.

Tout comme au départ, des représentants du CA et du CP Liège avaient fait le déplacement. Dans la salle, des amis d’autres clubs nous atendaient. Par la suite, ce sont les autorités locales qui nous félicité au cours d’une petite réception. Tous ces remerciements nous ont fait chaud au cœur. Merci à vous !

 20140927_113949

Merci à tous et à toutes !

Bien sûr, toutes nos félicitations à l’ensemble des marcheurs. Qu’ils aient parcourus 36 ou 136km, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que ce raid soit une réussite.

N’oublions surtout pas l’équipe logistique qui nous a suivi tout au long de ces 3 jours. Une équipe qui nous a assuré un certain confort pour ne pas dire un confort certain : tables préparées lors des repas, chargement et déchargement de nos bagages déposé près de nos chambres, ravitaillements …

20140928_115003

N’oublions pas les organisateurs / coordinateurs qui ont transformée cette idée en réalité : Roger Michel (président du club MCVH, initiateur et organisateur de ce raid) et Mme Nathalie Bernard (secrétaire de l’événement, directrice des écoles primaires du Château Vert).

20140928_115604

Epilogue

Dès le lundi, nous avons tous repris nos habitudes, notre « train-train » quotidien, et très vite nous nous sommes aperçus que nous ne verrons plus jamais la vie de la même façon.

Mérite Sportif pour l’équipe du Raid Huy-Vianden

 

20140928_091536

Les participants du Raid Huy – Vianden récompensés par un prix au Mérite Sportif de la Ville de Huy !

Ce jeudi 18 décembre 2014, l’équipe ayant contribué au succès du raid Huy-Vianden s’est retrouvée au Centre Culturel de l’Arrondissement de Huy pour la remise des Trophées et Mérites sportifs de la Ville de Huy. Elle s’est en effet vue attribuer un prix ! Ce sont les benjamins de l’équipe, Antoine Charlier et Maximilien Dubois qui sont montés sur la scène pour la remise du Trophée. L’émotion était grande au sein de ce team qui a toujours en mémoire les fabuleux souvenirs de ces quelques jours où valides et moins valides ont partagés leur expérience de vie. Elle le fût encore plus lorsque l’assistance a applaudit la remise de ce trophée : nous avons pu entendre plusieurs ‘Bravo’ et ‘Félicitations’ au-delà de très longs et très chaleureux applaudissements, sans conteste les plus soutenus de cette cérémonie. Pour revivre ces moments, cliquez ici

Prix Spéciaux – Prix « Solidarité »

L’ équipe des Marcheurs du Château Vert de Huy a conçu et réalisé un raid un peu fou consistant à relier Huy à Vianden par une marche relais hors normes réunissant valides et moins valides.

Lors de ce raid, au sein d’une équipe courageuse et soudée, deux personnes se sont illustrées. Il s’agit d’Antoine Charlier, seul étudiant hutois ayant parfaitement assuré son rôle et le second, Maximilien Dubois, 14 ans, qui, bien que moins valide, a tenu le coup les trois jours Durant.

Le prix « Solidarité » est attribué à l’équipe : Les Marcheurs du Château Vert.

20141218_211825

Les Awirs, un village méconnu.

Awans

Le des Awirs a conservé son ruisseau qui actionna jadis jusqu’à 14 moulins. une partie de ces édifices peut encore être découverts car beaucoup ont été reconvertis en habitations. Ce qu’on appelait le « Neumolin », le « Gendebien », le « Bovy » ou encore le « de Clercx » occupe aujourd’hui l’un des plus anciens emplacements de moulins des Awirs. Son origine remonte à l’époque de l’installation des premiers ouvrages sur le ruisseau, estimée à l’an 1105. Le moulin « du marteau », toujours visible, est une des rares bâtisses à avoir conservé tout son mécanisme.

Comment ne pas citer l’Eglise St-Etienne, qui située au centre du village, dispose d’une tour datant du 13e siècle. Le vieux cimetière entoure l’église depuis le Moyen Age.

Les ‘Prix du Fair Play 2014’

Les ‘Prix du Fair Play 2014’

Témoin ou auteur d’un geste de Fair Play? Envoyez-nous vos candidatures!

Comme chaque année depuis 2010, l’asbl Panathlon Wallonie-Bruxelles récompensera les sportifs francophones ayant fait preuve d’un comportement Fair Play.

C’est pourquoi nous appelons le monde sportif à nous informer, dès maintenant, des gestes, attitudes ou initiatives Fair Play qui ont marqué 2014. « Un athlète qui prévient un concurrent de son erreur, un entraîneur qui demande à ses joueurs de laisser l’adversaire marquer, une enfant qui donne sa médaille à une concurrente déçue… Tous ces gestes existent et se déroulent sur nos terrains de sport, plus souvent que l’on ne pourrait le penser. Ils constituent l’essence même de l’esprit sportif et font partie intégrante du sport comme on aime tous le voir et le pratiquer. C’est pourquoi le Panathlon Wallonie-Bruxelles a à cœur de récompenser leurs auteurs » déclare Philippe Housiaux, Président du Panathlon Wallonie-Bruxelles.

Envoi des candidatures : Les candidatures sont à envoyer au Panathlon Wallonie-Bruxelles ASBL

Par courrier : Avenue du Col Vert, 5 à 1170 Bruxelles

Par mail : info@panathlon.be

Ou via le formulaire en ligne

Qui peut y prétendre? : Tous les sportifs affiliés ou non à une Fédération reconnue peuvent se porter candidats, l’unique condition étant que le geste ou l’initiative proposée ait eu lieu en 2014.

Le règlement et les critères d’attribution peuvent être consultés sur notre site http://www.panathlon.be/nos-actions/axe-sport/les-prix-fair-play/.

Merci de diffuser cette information via vos moyens de communication et de la transmettre directement à toutes les personnes de votre réseau de contacts, actives dans le domaine du sport. Télécharger le communiqué Télécharger l’affiche Télécharger le formulaire de candidature

Pour tout complément d’information : Kathleen Monseu, chargée de projets

Tel : 02/423.51.74

Mail : kathleen@panathlon.be

Une initiative du Panathlon Wallonie-Bruxelles asbl, avec le soutien de l AISF et de la DELEN PRIVATE BANK